vendredi 3 janvier 2014

Mythologica n°1

Premier numéro d'une nouvelle revue consacré à aux productions de l'Imaginaire (littérature, mais aussi film, série, BD, jeux de rôle, etc.). Ce numéro à pour thème "Jeux de rôle et Fantasy".

Ainsi, à côté des divers critiques des dernières sorties concernant l'Imaginaire, le lecteur y trouvera un gros dossier sur le jeux de rôle et fantasy. Outre un long article sur les adaptations littéraires en jeux de rôle (francophones) et un autre sur le sujet lui même (les deux intéressants mais pour quelqu'un qui connait un peu le jeux de rôle il y a peu de d'informations nouvelles), le mook présente plusieurs BD (pas trop ma tasse de thé...), plusieurs début de romans (c'est intéressant, mais j'ai toujours trouvé cela un peu frustrant) et quelques nouvelles inédits et des interviews d'auteurs (le plus intéressant) :

"La Fin de l’Histoire" de Lionel Davoust se situant dans l'univers de Evanégyre. Une histoire de colonisation et d'un peuple vivant le monde comme un gigantesque narration qui, pour eux, arrive à son terme. Un texte très sympathique et intéressant, fortement inspirer par l’Amérique Latine et qui me donne envie de lire d'autres textes dans cet univers.

Nathalie Dau propose la première partie d'un feuilleton intitulé Chronique des Terres Mixtes. Le texte narre la naissance d'un elf qui sera destiné à la magie. Je garde mon avis après avoir lu quelques autres épisodes du feuilleton. Pour l'instant, je trouve cela convenu et insipide...

"Hell’s Hope" Delphine Imbert est une nouvelle très intéressante se déroulant dans l'univers du jeu de rôle Hellywood. Les codes du noir, une ville où depuis la nuit des cendres des étranges créatures, les cornus, semblent être sortis des enfers et où des puissances mystérieuses et inhumaines tirent les ficelles dans l'ombre. C'est à celle-ci que Hope a du faire face, devenant sa compagne d'une nuit, mais, contrairement à d'autres, survivant à la nuit. Depuis tous les hommes qui l'approche meurent. Nouvelle intéressante, j'aurais aimé un texte plus long (ou plus de textes) afin d'explorer d'avantage les spécificités de cet univers qui ne sont ici qu'effleurées et pas expliquées.

"Sur quoi pleurent les limaces" de Sviatoslav Loguinov est le petit bijou de ce numéro (et un bijoux tous court). Une sorcière des marais attire une jeune femme afin d'en faire sa semblable, avant de la relâcher car elle est amoureuse d'un jeune du village. Une histoire très juste qui me fait penser aux textes de Léa Silhol dans le recueil des Contes de la Tisseuse. Un texte rentrant dans le cadre du challenge Winter Mythic et qui m'a donné envie de lire d'autres textes de Sviatoslav Loguinov, un auteur russe évidement non traduit (ni en français, ni en anglais).

 "Sur quoi pleurent les limaces" rentre dans le cadre du challenge Winter Mythic.

http://rsfblog.canalblog.com/archives/2013/11/27/28427018.html

2 commentaires:

Anonyme a dit…

bijou au singulier ne prend pas de x :)

Cédric Jeanneret a dit…

Merci cher Anonyme (vous n'assumez pas votre compulsion à corriger l'orthographe des autres ?), si j'aime beaucoup lire, mon orthographe et ma grammaire sont, malheureusement, assez mauvaises.