mardi 22 novembre 2011

The Windup Girl

The Windup Girl se déroule en Thaïlande au (selon Wikipedia) 23em siècle. Notre ère du pétrole facile, connu sous le nom "d'expansion", est finie, et l'énergie nécessaire au fonctionnement des sociétés, rare , est produite au travers de l'ingénierie génétique (des sortes d’éléphants géants faisant tournés des dynamos, piles). Les manipulations génétiques des "callories company" ont libéré des virus et des plantes OGM qui ont éradiqué la nature telle que nous la connaissons aujourd'hui.

C'est dans ce contexte, dans la capital d'un royaume thaï toujours souverain grâce à une précieuse banque de semence, que le roman propose de suivre quatre personnages dont les actions vont profondément modifié l'équilibre du royaume. Cet équilibre est un jeu dangereux entre le royaumes et les "callories company" et, à l'interne, le palais et les ministères de l’environnement et du commerce. Les quatre personnages sont: un représentant des "callories company", un réfugié chinois, une membre du ministère de l'environnement au loyauté croisée et une "Windup Girl", une humaine OGM d'origine japonaise programmée pour servir.

Le roman est complexe mais propose une vision intéressante, mais terrifiante, du futur. En plaçant son roman en Asie, Bacigalupi présente également un seting inhabituelle dans les romans d'anticipation anglophone. The Windup Girl a gagné un prix Hugo amplement mérité.



Lu dans le cadre du challenge fin du monde.

2 commentaires:

Gromovar a dit…

Tu es pris de frénésie que tu chroniques un post-apo par jour ?

Cédric Jeanneret a dit…

J'ai fini hier le livre audio que j'ecoute en faisant du sport et du vélo, et j'ai eu pour quatre heures et demi de train hier.

Et c'est vrai que je me suis pris au jeu du challenge...