lundi 23 avril 2012

Abarat Absolut Midnight

Troisième tome de la série Abarat (après Abarat Days of magic, Nights of war), Abarat Absolut Midnight propose une conclusion à de nombreuses intriguées débutées dans les deux premiers tomes, et ce bien que cinq ouvrages soient prévus dans cette série.

Candy Quakenbush, l'adolescente de notre monde propulsée à Abarat (un monde où chaque heure de la journée est une île et dont les habitants sont tous plus bigarrés les uns que les autres), continue sont voyages en Abarat.

Elle devient un élément central de la guerre qui se prépare sur l'île de Minuit. Le roman déroule plusieurs sous-histoires en plus de l'histoire principale (la conquête d'Abarat par Mater Motley, la Reine de Minuit) : le père de Candy qui devient un sorcier voulant purifier l'univers des monstruosités vivant en Abarat, la relation entre Candy et son "hôte" involontaire, les relations compliquées de la famille Carion et le devenir de Comecso City (un Las Vegas "fantastiques"), le danger représenté par des êtres venus "d'au delà les étoiles"..

Difficile de résumer ce roman foisonnant dont l'histoire prend parfois des trous et des détours surprenant. Si j'avais trouvé que le précédant tome partait dans beaucoup trop de direction, Abarat Absolut Midnight, en proposant une fin à certaines intrigues, est, à ce niveau, plus facilement lisible. La qualité de la lecture (car je l'ai écouté sous forme de roman audio) aide également au plaisir que j'ai eu à suivre ce livre. Sceptique à la fin du second, je suis curieux de découvrir la suite.

4 commentaires:

Calenwen a dit…

C'est pas un peu bizarre de l'écouter ce roman ? Pour moi le principal intérêt d'Abarat a toujours été les illustrations.
En tout cas j'avais zappé sa sortie VO, c'est bon à savoir, ça veut dire que la VF approche elle aussi ^^

Cédric Jeanneret a dit…

Les illustrations ne m'ont pas manquée, j'avais lu les deux premiers volumes donc je les avais déjà vu.

Mais, pour être franc, je n'y avais même plus penser, j'irais sans doute jeter un coup d’œil au livre à l'occasion pour les regarder....

William Moret a dit…

Savez vous quand sortira la VF du livre ?

Cédric Jeanneret a dit…

Je n'en ai malheureusement aucune idée.

Je ne l'attend pas spécialement en français (logiquement) mais je n'ai rien vu passé annonçant sa traduction, navré.