dimanche 16 décembre 2012

Incontournables de la Fantasy

Avec Incontournables de la Fantasy Stéphanie Nicot propose une courte anthologie destinée à un public adolescent (mais qui a des atouts pour séduire des lecteurs plus mures) consacrée à la Fantasy.

Ainsi, après une préface discutant rapidement les particularités du genre et son ancrage en terre francophone, l'anthologiste propose plusieurs textes qu'elle présente briévement.

Il y a trois textes que je n'ai pas lus dans ce recueil : "l'épopée de Gilgames" dont j'avais déjà eu l'occasion de lire une traduction, et deux extraits tirés de Bilbo le hobbit et d'Harry Potter, deux romans que j'avais également déjà lus. Les autres textes sont à mon avis plus interessants.

"L'apprenti sorcier" de Lucien de Samosate est le texte, écrit il y a presque 2'000 ans, qui a inspiré la fameuse scène du sorcier de Fantasia. Le texte, que je ne conaissais pas, est assez facinant à lire de part sa modernité.

"Frère Cerf" de Jane Yolen est une ré-écriture heureuse du conte celtique de l'homme qui se transforme en cerf durant la journée, de sa soeur et du chasseur. Un conte d'amours et de jalousie à la fin, bien évidement, tragique.

"Pour une poignée de cailloux" de Roland C. Wagner est une nouvelle parue à la fin des années 90 dans une anthologie de fantsy paru chez Mnemos (et que j'avais déjà lu). Elle présente une version humoristique de la chasse au dragon, vu du point de vu des dragons (qui ne sont pas plus gros qu'un chat). Plaisant.

"Le gardien" de Yoss est, selon moi, la meilleure nouvelle du recueil. Un village de paysans qui subit de nombreuses attaques de brigands, un guerrier qui y vit et un puissant mage qui rend le village invinsible en donnant la source de cette invinsibilité au guerrier. Une nouvelle qui parle avant tous de pouvoir et de tyranie; quand on sait que l'auteur est cubain, la nouvelle prend une dimension supplémentaire.

Pierre Bordage offre une nouvelle sympathique sans plus avec "L'autre bord". Cette nouvelle suit deux lutins qui traverssent la forêt pour, peut-être, apercevoir des hommes.

"De sable et de sang" est sans doute la nouvelle la plus dirigée "ado" de l'anthologie. Charlotte Bousquet présente l'histoire d'une jeune escale au service d'un seigneur cruel. Se déroulant dans une région desertique, la nouvelle parle de cheveaux et de leur élue. Bien écrite, je l'ai trouvé très calbirée "jeunes filles en fleurs".

"Seconde Noce" de Jaworski propose une traditionelle chasse au dragon (un chevailer, un dragon et une prisionière) qui, comme souvent avec cet auteur, se termine assez mal pour la gente masculine et d'une façon non-traditionelle.

Avec trois nouvelles inédits (Jaworski, Bousquet et Bordage), cette anthologie est une lecture agréable. Les deux extraits de roman sont de trop pour moi et parler "d'incontournables" est sans doute exagéré. Il n'en reste pas moins que la lecture de l'anthologie se justifie amplement, ne serait-ce que pour la nouvelle de Yoss.

Rentre dans le cadre du challenge nouvelles et novellas.

2 commentaires:

Vert a dit…

Je note la référence, ça m'intrigue toujours les anthologies pour la jeunesse (c'est pas si courant que ça il me semble).

Cédric Jeanneret a dit…

Il y a quand même quelques exemples mais c'est vrai que c'est pas le plus courant. Mais là franchement je pense que c'est un peu un mixte entre antho pour jeune et young adult. Si certains textes sont clairements "jeunesse/ado" (le Bousquet, les extraits de Bilbo et Harry Potter), d'autres sont moins connotés.