dimanche 8 juillet 2012

The Gunslinger

The Gunslinger est le premier tome de la série de la tour sombre de Stephen King; accessoirement c'est aussi le premier livre de ce auteur que j'arrive à lire (enfin écouter) en entier. 

Roman très western, il débute par cette superbe phrase :"The men in black fled across the desert and the gunslinger followed." L'intrigue du premier roman est contenu dans cette simple phrase. Qui est l'homme en noir ? Qui est le pistolero (the gunslinger) ? Où se déroule l'histoire (dans quel univers ?) ? Qui de la Tour sombre ? Autant de question qui structure ce premier récit.

Nous suivons donc le pistolero dans un monde qui semble post-apocalyptique et dans une ambiance de western. Son histoire nous entraine dans sa traque de l'homme en noir et dans les méandres de son histoire personnelle (dernier (?) survivant d'une famille/civilisation disparue, personnage très ancien). Le roman est structuré en rencontre et lieu qui sont autant d'énigme et de danger poser par l'homme en noir dans sa quête. Le roman se conclut par une rencontre avec l'homme en noir qui débouche, au final, sur plus de questions.

Si j'ai bien aimé l'ambiance qui se déroule du roman (la voix grave du narrateur aidant bien en cela) et les deux premiers tiers plein de mystères et de dangers, la fin me donne un mauvais gout dans la bouche. En effet, une partie de la poursuite me semble sans queux ni têtes et parfaitement superflus à l'histoire et les révélations/réponses/clefs pour comprendre le roman sont absentes de celui-ci. Je tenterais peut-être la lecture/écoute du tome 2 pour voir si cela s'éclaircis. Mais au final, c'est surtout l'ambiance post-apo/western/mystère des deux premiers tiers du roman qui valent la peine.

Rentre dans le cadre du challenge fin du monde

5 commentaires:

Lune a dit…

La suite éclaire un peu en effet !

J'ai hésité à le mettre dans le challenge, tu penses que ça rentre ?

Lorhkan a dit…

C'est vrai que l'ambiance fait tout, à défaut d'avoir des réponses... pour le moment !
Pour le challenge, bone question...

Cédric Jeanneret a dit…

Pour le challenge je dirais que oui, d'autres romans dont l'ambiance était apocalyptique mais dont le sujet ne l'était pas on été acceptés (Yama Loka Terminus, par exemple)

Calenwen a dit…

Je plussoie Lune, ça s'éclaircie avec la suite (dans laquelle il se passe plus de choses si ma mémoire est bonne).

Pop Moses a dit…

Ça doit être assez chouette d'écouter ce roman. Tu mets l'accent sur l'ambiance, ce qui ne m'étonne pas puisque déjà à la lecture classique c'est son point fort, mais alors à l'écoute, les yeux fermés, l'esprit en train d'imaginer les scènes, ce doit être fabuleux.