jeudi 28 juin 2012

Redshirts

Redshirts est le dernier roman de John Scalzi, mais c'est également le terme utilisé (comme Wikipedia me le rappel opportunément) par les fans de Star Trek (et au delà) pour désigné un personnage secondaire qui meurt rapidement après le début de l'épisode.

Et c'est bien de ces personnages là qu'il s'agit dans cet excellent roman de John Scalzi. Le roman s’intéresse à l'histoire de plusieurs cadets qui viennent d'être affecter au vaisseau amirale de l'Union Universel : l'Intrépide. C'est une affectation de prestige, mais rapidement les cadets vont réaliser qu'il se passe quelque chose d'étrange sur l'Intrépide. En effet, le vaisseau a un taux de mort en mission très élevé, de plus il semble que les lois de la physique (biologie, chimie, etc.) ne fonctionnent parfois pas comme elles devraient, que certains officiers s'en sortent toujours et qu'une étrange force prend le contrôle des individus par moment. Déterminé à comprendre ce qui se passe, et à ne pas être les suivants sur la longue liste des morts, ils vont découvrir la puissance de la "Narration" et du destin des personnages secondaires d'un show TV.

Le roman est constitué de trois parties : une première montrant la vie quotidienne sur l'Intrépide, une seconde implique un voyage dans le temps pour sauver ce qui peut l'être en provoquant l'annulation d'un show TV, finalement trois codas concluent le roman en montrant le destin de personne liées à la série TV.

Très drôle à lire, Redshirts est une vraie réussite qui se paie le le luxe de se moquer, avec tendresse, des séries de SF du type Star Trek & Co et de proposer une petite réflexion sur la création de mondes fictionnelles. Le version audio, car c'est en version audio que je l'ai "lu", est, de plus, narrée par Wil Wheaton; les connaisseurs apprécieront l'ironie.


"Lu" dans le cadre du challenge Summer Star Wars


7 commentaires:

Guillaume44 a dit…

Merci en tout cas pour cette chronique qui satisfait ma curiosité sur ce bouquin.

Non aux captchas ! Rejoins le mouvement.

Cédric Jeanneret a dit…

Il vaut vraiment la peine, même si la première partie est beaucoup plus drôle que la seconde et la troisième.

Calenwen a dit…

Lu par Will Wheaton ? Effectivement c'est un très bon choix ^^. Ca a l'air rigolo en tout cas
(on va dire que je prends des notes pour le SSW de l'été prochain :P)

Gromovar a dit…

Rassure-toi, ce n'est pas toi qui me l'a spoilé, mais je trouve que de savoir d'entrée de quoi il retourne enlève beaucoup du plaisir de la chose. Du coup, il n'est plus prioritaire pour moi.

Cédric Jeanneret a dit…

C'est vrai que mon poste en dit peut-être un peu trop. Mais le fait d'être "dans une série télé" est claire des le premier chapitre du roman et le reste suit assez rapidement. Et à la lecture ce n'est pas si gênant, parce qu'en fait le plaisir vient surtout de la manière dont il joue des codes du genres.

Gromovar a dit…

Bon. J'essaierai peut-être alors.

Spocky a dit…

Je ne connaissais pas du tout ce livre, mais étant fan de Star Trek j'avoue que j'ai été très intriguée quand mon reader m'a affiché "Redshirts". Quand en plus j'ai vu sur la couverture que c'était un livre de John Scalzi, moi qui ai beaucoup apprécié "Le vieil homme et la guerre", je ne pouvais que lire ton billet. Tout ça pour dire que je te remercie de m'avoir fait découvrir ce nouveau roman de John Scalzi, je le note :)