samedi 12 mai 2012

Dragonquest

Deuxième roman, dans l'ordre chronologique de parution, de la Ballade de Pern, Dragonquest fait suite à Dragonflight.

Le roman se déroule sept ans après le premier volume. Les anciens chevaliers-dragons qui ont traversé les siècle pour défendre Pern contre les fils ont du mal à s'adapter aux nouvelles mentalités et à ce qu'ils considère comme un maque de respect à leur égard. Des tensions des plus en plus violentes apparaissent. Dans le même temps, la découverte de connaissances perdues soulève l'espoir de pouvoir se rendre sur "l'étoile rouge" afin d'y attaquer les fils à leur origine.

A ces deux trames principales, Anne McCaffrey ajoute le développement de son univers et la pause de jalon pour la suite de son histoire. Ce qui ne m'avait pas marqué à la première lecture ado, c'est la mise en avant du système sociale de Pern : un monde divisé en trois "entités" (chevaliers-dragons, forts et "guildes" de métier) qui est au bord d'une révolution industrielle possible. C'est dans ce contexte, que McCaffrey fait évolué son monde en y ajoutant la redécouverte des connaissances anciennes effacées par le passage du temps.

On sent à la lecture de ce second roman que le monde de Pern prend de l'ampleur et que l'auteure pose des jalons pour la suite de son histoire. Une relecture toujours aussi agréable.

Lu dans le cadre du challenge Anne McCaffrey
 

3 commentaires:

Calenwen a dit…

Y'a un petit côté médiéval idéalisé dans l'organisation de Pern, c'est sans doute ce qui fait son attrait ^^

Cédric Jeanneret a dit…

Oui, très certainement.

Et à la relecture, j'en viens à me demander si il n'y a pas une tendance au verbiage de plus en plus marqué avec le temps.

J'ai l'impression que les romans (litt. imaginaire) écrit il y 20-40 ans étaient plus directs dans leur manière d'avancé l'histoire.

Calenwen a dit…

Ah c'est pas juste une impression, pour moi c'est un fait, ça explique sûrement pourquoi la fantasy actuelle m'ennuie souvent prodigieusement ^^