dimanche 5 février 2012

Nuit Tatouée

Nuit tatouée, premier tome de la série la peau des rêves, est un roman pour ados/jeunes adultes de Charlotte Bousquet, auteur dont c'est le premier roman que je lis.

Situé dans un futur indistinct mais après qu'une catastrophe ait détruit notre civilisation et permis l'apparition de mutants et d'hommes-animaux (les chimères), Nuit tatouée raconte l'histoire de Cléo. Cléo est une adolescente de 17 ans vivant avec son clan dans les ruines de ce qui était autrefois Paris. Adoptée, elle gère au quotidien les dangers de Paris (chimères, cannibales, et ceux-d'en-dessous de dangereuses créatures vivants dans les sous-sols), sa relation d'amitié un peu compliquée avec sa soeur cadette (la fille naturelle de son père adoptif dont Cléo est la préférée) et son histoire de cœur quasi contrainte avec un autre ado de la tribu. Mais voila Cléo fait de plus en plus de cauchemars, remet en cause la nécessité d'éliminer à vue les chimères et, lorsqu'elle rencontre une chimère ayant exactement le même tatouage qu'elle, décide de découvrir la vérité sur son passé.

Cette histoire est en fait une "histoire dans l'histoire". En effet, elle racontée par une conteuse gitanes tatouées (les tatouages apparaissent spontanément lorsqu'une histoire qu'on lui raconte est digne de mémoire) retenue prisonnière dans un camp de chimères.

Charlotte Bousquet utilise de nombreuses références littéraires (dont les milles et une nuits semble être la base de construction de son (ses) récit(s)) : Cléo lit ainsi de nombreuses pièces "d'avant" dont elle utilise des citations pour comprendre sa propre histoire (Cyrano, Othelo par exemple).

Nuit tatouée, bien que destiné a un public bien plus jeune que moi, est un roman qui se lit facilement mais qui a une profondeur (d'écriture et d’intertextualité) bien plus riche que ce que sa trame général laisserait penser. L'histoire n'étant pas finie, je suis curieux de lire le second tome.

Lu dans le cadre du challenge fin du monde

5 commentaires:

Gromovar a dit…

A priori je sui spas client de Jeunesse, mais Bousquet m'inspire confiance. Alors, time will tell...

Gromovar a dit…

Mais visiblement, ça intéresse mon fils.

San a dit…

Ca me fait drôlement penser à L'Homme Illustré de Bradbury, l'histoire des histoires et des tatouages...

Cédric Jeanneret a dit…

je ne l'ai pas lu je ne peux pas donc faire de comparaison...

Acr0 a dit…

J'ai bien aimé cette histoire en gigogne ; mais je t'avoue que si j'avais été enchantée par le premier tome et la richesse de la trame, le second est plus que prévisible et cousu de fil blanc :/ J'espère que l'auteur arrivera à mieux me "surprendre" (à défaut de réussir de placer le bon mot sur ce que je ressens) dans les prochains volumes.