samedi 12 septembre 2009

La Chinafrique

Ce livre me faisait de l'œil depuis sa sortie en 2008; j'ai profité d'une préparation de cours afin de le lire enfin. Et le moins que l'on puisse dire c'est que j'en ai apprécié la lecture.

Les deux auteurs, journalistes, proposent une enquête sur les liens de plus en plus important en l'Afrique et la Chine. De l'Angola au Soudan, en passant par le Congo, l'Algérie ou le Sénégal, les auteurs sont partis à la rencontre des Chinois qui investissent en Afrique. Ils ont également discuté avec les Africains qui assistent mi-émerveillés mi-agacés à cette déferlante venue de l'est.

La Chinafrique montre comment la Chine investit massivement en Afrique afin de sécuriser son approvisionnement en matières-premières. Il montre également comment les gouvernements africains accueilles à bras ouvert ces investissements espoir de progrès qui sont offerts en échange de matières-premières et qui ne sont pas assortis de conditions liées à la démocratie ou aux droits de l'homme.

Mais dans le même temps, l'ouvrage, qui est avant tous une enquête de terrain, montre également les doutes des élites africaines, les problèmes concrets accompagnant cette vague chinoise (le fait que les Chinois ne se mélangent pas avec la population étant un des problèmes récurrents). Finalement, les auteurs se posent la question de savoir si les investissement chinois sont une chance pour l'Afrique où un risque très important.

Une lecture fichtrement intéressante et très actuelle.

2 commentaires:

Gromovar a dit…

Tu as lu le livre d'Erik Orsenna sur le commerce du coton ? J'hésite depuis longtemps à l'acheter.

Cédric Jeanneret a dit…

tête dans le guidon en ce moment, d'où ma réponse un peu tardive. Oui je l'ai lu, j'en parle dans ce billet : http://siku00.blogspot.com/2009/01/voyage-aux-pays-du-coton.html