vendredi 13 avril 2018

The girl in the tower

Second roman d'une trilogie (après The Bear and the Nightingale), The girl in the tower débute peu de temps après la fin du premier tome. Continuant l'histoire de Vasilisa, il étend également son horizon, et celui des lecteurs, en explorant la cité de Moscou en ci milieux de XIVe siècle fantastique....
 
Vasilisa, après les événements du premier tome, doit quitter le village où elle a grandit. Elle part bien décider, avec son cheval, à parcourir et découvrir le vaste monde. Mais dans les campagnes russes une bande de brigand sème morts et destructions. Lorsque son chemin croise la route des brigands une fuite dans la forêt et un ensemble de quiproquos l'a fait retrouvé son frère et être prise pour un garçon par le seigneur de Moscou.
 
Débute alors pour Vasilisa la découverte d'une grande cité, de la liberté d'être un homme par rapport à l'enferment d'être une femme, et un jeu dangereux qui la menace non seulement elle mais aussi son frère et sa sœur. Le tout alors qu'un ennemi sournois et puissant menace Moscou...
 
The girl in the tower est de la même qualité que  The Bear and the Nightingale : un roman bien écrit, avec une dose de Fantasy, situé alors que le monde chrétien menace l'existence de l'ancien monde fait d'esprits du logis, de puissantes divinités et de sorciers, de l'aventure et une réflexion sur la place des hommes et des femmes dans une société fortement patriarcale. Bref je veux maintenant la suite et fin de l'histoire de Vasilisa....

2 commentaires:

De Livre En Livres a dit…

C'est une série qui me tente bien depuis quelques temps, mais j'avais peur que ça soit un peu trop classique. On verra bien =)

Cédric Jeanneret a dit…

C'est assez classique je trouve, ce qui lui donne un petit plus c'est le contexte et la mythologie utilisée...