mercredi 2 novembre 2016

Revenger

Après avoir lu la trilogie solarpunk d'Alastair Reynolds, j'étais curieux de découvrir d'autres romans de cet auteur. Son dernier roman, Revenger, était décrit comme étant plus focalisé sur l'histoire je me suis laissé tenter.

Revenger se déroule dans un futur très éloigné. Notre système solaire (ou est-ce un autre) à bien changé : plus de planète mais des gigantesques "stations" dérivant dans l'espace autour du soleil. La plupart ont des générateurs de gravités, la plupart sont inaccessibles car entourées d'un puissant champ de force; celles qui restent sont habitées par ce qu'il reste de l'humanité (ainsi que par quelques races extraterrestre venues du grand vie).

Des vaisseaux naviguent entre les stations, servant de moyen de déplacement mais également de moyen d'enrichissement pour les plus aventureux. En effet, les champs de force qui protègent la grande majorité des stations s'abaissent parfois pendant quelques temps, permettant aux plus courageux de découvrir artefacts et technologies, plus ou moins anciens, plus ou moins puissants, des temps où ces stations étaient utilisées.

L'histoire du système est en effet fait d'occupation successive qui se perdent dans les brumes du temps.

Adrana et Fura Ness sont deux jeunes filles, sœurs, qui décident de fausser compagnie à leur père (un bourgeois ruiné suite à de mauvaises inversions) pour s'engager sur un navire. Débute alors une aventure, centrée sur Fura, la plus jeune des sœurs, qui les mènera à découvrir certains mystères du système solaire et, après la rencontre avec la pirate la plus dangereuse et mythique du système, à changer également leurs vies.

Revenger peut se résumer en disant qu'il s'agit d'une histoire de pirate dans l'espace. Si effectivement le roman est plus focalisé que la trilogie que j'ai pu lire de Reynolds, il est aussi moins ambitieux et propose avant tous du dépaysement et de l'aventure façon "pirate".

Le lien Amazon pour acheter Revenger (English Edition)

2 commentaires:

Shaya a dit…

Est-ce que ça ne serait pas un peu comme du young-adult au final ? A voir s'il est traduit :=)

Cédric Jeanneret a dit…

Au vu des thématique je dirais plutôt non à mon avis....