mercredi 25 mai 2016

The man who rained


Second roman de Ali Shaw, que j'ai découvert avec The trees, The man who rained est un roman de découverte de soi et de romance.
 
Lorsque le père d'Elsa, qui comptait beaucoup pour elle et qui était chasseur de tornades/orages meurt, tué par une tornade, Elsa décide de changer de vie et quitte New York pour la petite ville de Thunderstown.
 
Dans cette petite ville marquée par son lien avec la météo Elsa va découvrir que le "temps qu'il fait" peut s'incarner dans des animaux et dans un homme, Finn, dont elle va tomber amoureuse. Dans une communauté où toutes les manifestions de la météo sont craintes et éliminées (une personne est même chargée de tuer les animaux qui ont du vent dans leurs veines), l'existence même de Finn met leur relation en danger.
 
Ali Shaw sait construire des personnages détaillés et décrire leurs relations de manière admirable. The man who rained est donc un roman poétique minutieusement construit où la vie des personnages est le pivot autour duquel se construit l'histoire.

1 commentaire:

Aoife Lectures Électriques a dit…

Le résumé est étrangement poétique, ça rend le livre vraiment intrigant !